Le Monde

Monde d'Antaria
Races et Peuples


Iringdir
Ardas
Ajian
Nohn-Ke
Queniëlen
Tarenkas


Iflis

Selen
Laica

Ebeni


Naïs

Borias
Udrus


Aquas

Aquas


Celesi

Celesi


Khantolen

Khantolen

:: News :: Temple :: Monde :: Races :: Histoire :: Galerie :: Liens :: Contact ::

Le Monde d'Antaria


Les AJIAN


REGION

Extrême Est du continent MENTHA dans la région de KHÂR. Une partie d’AJIAN vit dans la vallée de SA-KHÂR (ils vivent de culture) et l’autre vit dans la forêt MORI-KHÂR (de chasse et de cueillette).

Haut

HABITANTS

PHYSIQUE

Peau:
Mate
Cheveux:
Noirs, parfois bleu très profond presque noirs, toujours raides
Yeux:
Bridés couleur noire, marron foncé, argent ou bleu argent
Taille:
en moyenne 1,55 m à 1,80 m
Poids:
en moyenne -
Age:
en moyenne 70 à 90 ans
Repère: Les Ajian correspondent plus ou moins à la population Asiatique.

STYLE VESTIMENTAIRE

Les AJIAN portent de longs vêtements en tissus serrés. Les coupes sont assez élégantes. Les tissus utilisés sont soit des tissus TECH ou des tissus naturels. Les vêtements de femmes limitent un peu leurs mouvements, toutefois, les femmes chasseuses (etc.) portent des vêtements d’hommes. Les vêtements d’hommes bien que d’apparence serrés sont taillés de façon à leur laisser une grande liberté de mouvements.

Ils aiment beaucoup les ornements et les bijoux. Les femmes en particulier portent des coiffes ornementées de diadème et de pierres de toute sorte

Haut

SOCIETE

SOCIETE de SÂ-KHAR

Dans la vallée, les paysans pratiquent beaucoup la culture de la céréale NOORA. Cette céréale se cultive dans les champs irrigués transformés en bassins car elle se cultive sous l’eau. La partie comestible de la plante se situe dans l’eau. Cette céréale est plus riche qu’une céréale ordinaire car elle contient toutes les protéines nécessaires pour remplacer la viande. Sa culture est longue et nécessite beaucoup de patience. Il y a 2 récoltes par an (au printemps et en hiver). On consomme la Noora fraîche ou séchée. Lorsqu’on la fait sécher, on peut la conserver plusieurs mois si elle est entièrement à l’abri de l’humidité.

HABITATIONS : Dans les campagnes, les habitations sont souvent construites sur des piliers en bois au dessus même des champs irrigués. Dans les villes, comme pour toutes les villes TECH, les habitants ont reconstruit leurs logements dans les ruines. Le style d’habitation ressemble à ce qu’on voit chez nous en Asie. On retrouve toutefois un certain nombre de maisons construites sur piliers (plus petits que dans les campagnes) bien qu’on ne pratique pas la culture de céréale dans les villes. Partout les maisons sont très colorées (de rouge, orange, jaune et plus rarement de violet ou de bleu). Parfois, les murs contiennent des plaques gravées en marbre. Sur les murs et les portes, sont gravées des figures géométriques et des représentations de personnages de légendes dans lesquels des pierres de couleur sans valeurs sont souvent incrustées. L’esthétique joue beaucoup sur la symétrie.

Par ailleurs, les rues des villes sont à l’image de celles de la capitale SOU-LAW : elles sont pavées de marbre.

L’intérieur des maisons AJIAN est composé d’un sol en bambou et de meubles également en bambou. Les plus riches possèdent parfois un tapis mais c’est assez peu courant. Par contre, on trouve dans la plupart des logements des statues de Jade de la Saaphée qui protège la maison/famille. Les lits, en bambous, sont superposés et les plus riches possèdent parfois un matelas. Dans les habitations des villes, les lits sont cachés derrière un rideau en tissu ou en peau.

ETRANGERS : Dans les villes on trouve beaucoup de tailleur de marbre (il trouve cette matière dans des cavernes dans les montagnes ERED SELEN), des joailliers et des artistes (créateurs d’objet et décorateurs d’objets). Beaucoup de nobles ou de riches voyageurs aiment venir faire décorer leurs armes (ou autres objets) et les faire sertir de pierres de toutes sortes.

Dans les grandes villes, les étrangers sont bien accueillis car les AJIAN attachent beaucoup d’importance à l’ouverture sur le monde et en particulier au commerce. En effet, les AJIAN ont du retard en ce qui concerne les rapports internationaux. Par ailleurs, leur position géographique est assez désavantageuse pour le commerce. La venue d’étrangers est assez rare et est toujours grandement appréciée dans les villes. Dans les campagnes, le passage de voyageurs étrangers est synonyme de fête.

D’ailleurs, partout dans la région, les jeunes qui veulent travailler dans les métiers du voyage ou du commerce mondial sont encouragés. Certaines familles sont prêtes à se sacrifier pour que leur enfant puisse exercer ce type d’emploi.

En général, en pays AJIAN, les voyageurs dorment soit dans des hôtels (ce sont des dortoirs où les vols sont assez nombreux) soit chez l’habitant.

SOCIETE de MORI-KHAR

Le peuple MORI-KHÂR vit de chasse et de cueillette. Les AJIAN de cette région pratiquent un commerce actif avec ceux de SA-KHÂR mais attachent moins d’importance à l’ouverture de leur pays au monde. MORI-KHÂR est une société assez machiste où la femme a peu de pouvoir et accède difficilement aux métiers masculins. Les tâches sont réservées à des individus précis et la vie se fonde sur le clan ou le village. La chasse est principalement réservée aux hommes mais la cueillette n’est pratiquée que par des femmes.

Les habitations sont de minuscules abris en bois où les habitants dorment. Les autres activités se pratiquent à l’extérieur. La TECH est très peu employée dans la forêt. La nourriture est stockée dans des BULS (plantes assez volumineuse dont le fruit est de forme ronde. Comme il est creux, qu’il garde une température constante et n’est pas humide les aliments s’y conservent bien). Pendant les périodes très froides de l’hiver, les AJIAN font dormir leurs enfants dans les BULS car l’intérieur du BULS garde une température constante toute l’année.

La grande ville de MORI-SHYING est construite dans une clairière sur le modèle des villes de SA-KHÂR mais on n’y pratique pas la culture de la Noora.

RITES

NAISSANCE:
MARIAGE:
Monogame ou parfois polyandre (à Sa-Khâr uniquement). Les Ajians vivent rarement en concubinage.
DIVORCE:
Rare
DECES:
Crémation du corps. les cendres sont conservées dans une urne qui est soit enterrée, soit conservée par les proches.

Haut

GOUVERNEMENT

L’impératrice MEI-SANG-LYI.

C’est un peuple pacifique.

Haut

SOU-LAW, la Capitale

----

Haut

RELATIONS et COMMERCE

RELATIONS INTERNATIONALES

-------

COMMERCE

EXPORTATIONS: IMPORTATIONS:
  • Matériel électrique
  • Connaissance de chirurgie
  • Statuettes, bijoux décorées
  • Céréales séchées (NOORA)
  • Bambous, encens
 

Haut